Quels sont les défis actuels pour les jeunes en Afrique que la CAFOR doit résoudre d’urgence?

Le Forum de la Coalition sur les médias et l’éducation pour le développement en Afrique (CAFOR) considère l’éducation comme un défi étroitement lié à l’explosion de la jeunesse.

En Afrique du Nord et en Afrique australe, il y a eu « une surproduction quantitative évidente et croissante des diplômés de l’enseignement supérieur par rapport à ce que le marché du travail peut absorber » selon la Banque africaine de développement. Les gouvernements ont augmenté le nombre de prestataires d’enseignement supérieur mais ne se sont pas concentrés sur les programmes d’enseignement, les besoins et les réalités des secteurs productifs de l’économie.

Encourager le travail indépendant et les petites et moyennes entreprises (PME) par la formation au développement des entreprises et l’amélioration des compétences pourrait aider, mais aussi l’accès aux services de micro-financement et aux programmes d’autonomisation des femmes. Les gouvernements africains doivent veiller à ce que les jeunes s’engagent dans la technologie et l’innovation, car les progrès technologiques, en particulier les TIC, ont débouché sur une interdépendance mondiale et des possibilités accrues d’épanouissement personnel. Si elle est bien exploitée, la technologie et l’innovation, en particulier dans l’agriculture, peuvent offrir des possibilités de relever le défi du chômage des jeunes, tandis qu’une économie en croissance offre un terrain fertile à l’innovation et à la prise de risques par les gouvernements et les citoyens.

L’Afrique poursuit actuellement un programme de transformation sous la reconnaissance de la vision de l’Union africaine d’une «Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses citoyens et représentant une force dynamique sur la scène mondiale». Il est donc évident que le succès sera difficile à atteindre si nous ne mobilisons pas délibérément le potentiel des jeunes du continent. Comme les dirigeants africains donnent de la crédibilité à ce point de vue, ils ont identifié le développement des jeunes et la science, la technologie et l’innovation comme les principaux piliers de l’Agenda 2063.

SHARE